Résumé

Au printemps 1968, Juliette a 41 ans, elle chante sur scène « Déshabillez-moi » alors que la chanson est encore interdite à la radio. Elle est mariée à Michel Piccoli depuis peu et prépare une tournée au Québec quand Patterson, son pianiste de toujours est interné pour dépression. Gérard Jouannest va le remplacer au pied levé ! Accompagnée par ses amis et à travers les rencontres qui ont marquées sa vie, vous découvrirez comment Juliette est devenue Gréco.

La pièce nous emmène dans ses années emblématiques, de la cave du Tabou à Saint Germain des Près en 1947 et jusqu’en 1975 où elle est au sommet de son art.
Au programme : ses plus grandes chansons qui illustrent ou ponctuent les étapes décisives de cette époque mais aussi une plongée dans les souvenirs douloureux de la petite fille qui se cache derrière la robe noire.

Les personnages

Les personnages principaux sont Marc Doelnitz, Anne Marie Cazalis,  Henri Patterson, Michel Piccoli, Gérard Jouannest. On croise aussi Boris Vian, Sacha Distel et Françoise Sagan. Le spectacle s’articule entre des personnages récurrents et des rôles secondaires autour de Juliette Gréco.

Le tribunal d'amour

( arrangé par Laurent Macé et interprété par Annadré)

 

 

Mot de l’auteure

L’histoire de Juliette reflète un sujet qui me touche particulièrement, la résilience. Transformer ses blessures en œuvre d’art, devenir l’auteur de son destin. Juliette est une héroïne, « une petite chose désespérée » qui va s’accrocher à la vie. Dans ses choix de carrière ou dans sa vie intime, elle bouleverse tous les codes établis. Sa détermination est d’une modernité saisissante.
Elle trouve sa force vitale, son souffle dans tous les combats qu’elle mène et qui la tiennent debout. Si elle cherchait la reconnaissance, elle n’a jamais choisi pour autant la facilité. Son exigence force l’admiration.

Liste des chansons

01 Déshabillez-moi (Robert Nyel / Gaby Verlor)
02 Paname (Léo Ferré)
03 Jolie môme (Léo Ferré)
04  Les amours perdus (Serge Gainsbourg)
05 Si tu t’imagines (Raymond Queneau - Joseph Kosma)
06 Je suis comme je suis (Jacques Prévert - Joseph Kosma)
07 L’enfance (Jacques Brel)
08 Qu’on est bien (Guy Béart)
09 Le tribunal d’amour (Jean-Max Rivière - Gérard Bourgeois)
10 Accordéon (Serge Gainsbourg)
11 On n’oublie rien (Jacques Brel – Gérard Jouannest)
12 Je suis bien (Jacques Brel – Gérard Jouannest)
13 La javanaise (Serge Gainsbourg)
14 Le temps passé (Georges Brassens)
15 Un petit poisson (Jean-Max Rivière - Gérard Bourgeois)
16 La chanson de Prévert (Serge Gainsbourg)
17 Mes théâtres (Maurice Fanon - Gérard Jouannest)
18 J’arrive (Jacques Brel – Gérard Jouannest)
19 Il n'y a plus d'après (Guy Béart)

Le spectacle dure 1h30mn  dont 35mn de chansons.