Version audio :

 

Version à lire :

Le port du masque est le sujet de tous les débats actuellement : les pour, les contre, les « Oui mais pas partout quand même… », les « Est-ce vraiment utile ? », les « 135€ d’amende ?! ». En quelques mois, cet objet de camouflage a pris toute la place dans notre vie quotidienne, du supermarché à la cour d’école. Sous nos masques censés nous protéger, on a perdu le sourire, on étouffe, on rumine, on se sent punis, frustrés, impuissants et incompris ; avoir une discussion en ce moment relève de l’exploit, on cherche souvent à rassembler les syllabes. Pourtant les mots, en particulier susurrés ont un pouvoir délicieux.

Et ce n'est pas par hasard si depuis quelques années, les femmes sont de plus en plus friandes de podcasts érotiques. Viens donc me titiller l’ouïe ! Si le masque a connu son heure de gloire chez les SM et autres adeptes de colin-maillard qui aiment bien bâillonner leur partenaire, pourquoi ne pas lui donner un autre rôle à travers nos fantasmes. Je ne parle ni de jouer à l’infirmière ni des bals de Venise où le but était de rester anonyme. Amusons-nous et imaginons. Il est toujours bon de rire de nos angoisses et de prendre du plaisir.

Oubliez la méditation en pleine conscience, voici la masturbation en pleine conscience !  Fermez vos yeux, ouvrez grandes vos oreilles et laissez-vous guider…

« Viens me raconter une histoire, j’ai déjà glissé ma main vers le chemin de l’extase…embrasse-moi dans le cou… non, enlève ton masque d’abord ! Oui comme ça, tout doucement…Oh tu es un bandit toi ! Je sens ton arme pointer sur moi. Attends, je vais voir si elle est bien chargée… Oh je crois qu’elle est prête, remets ton masque et viens me cambrioler la tirelire ! »

image Freepix