2007-2011

Tournée

100 dates

par an !

Photo Carole Fonfria Graphisme Tépé

Photo Vanina Sicurani Graphisme Tépé

Photo Vanina Sicurani Graphisme Vitamine-Z Créations

Résumé

À sa naissance Annadrey n’a pas reconnu ses parents !
Ce constat l’amène à faire ses premiers pas en empruntant les itinéraires bis et les sens interdits, et à dire ses premiers mots :“Ah bon ?”
Elle vous entraîne dans son univers fantasque où tout est possible, où les coups de foudres se produisent au rayon fromage du supermarché, où l’on choisit soi-même son prénom, où les chèvres parlent et où l’on a le droit de coller un procès à Charles Perrault pour publicité mensongère !
Annadrey a de la voix, du souffle, du cœur et de l’esprit, elle vous parle de vos fantasmes comme vous parleriez de recettes de cuisine, en n’oubliant aucun des ingrédients…
Sketchs et chansons s’enchaînent dans un spectacle de music-hall mitonné aux petits oignons, exquis, décapant et complètement barré.

3 spectacles

Le même costume

Le One Nana Show en 3 épisodes

« J’cartonne » co-écrit avec Trinidad 
« Tête à plumes » coécrit par Trinidad, Annadré et Jérôme de Warzee
 « C’est dans mes cordes »  coécrit par Trinidad, Annadré et Jérôme de Warzee.  
Ce spectacle a évolué au fur et à mesure des tournées dans toute la France, en Suisse et en Belgique pendant 5 ans.
  • En 2007, 130 représentations
  • En 2008-09, 89 représentations
  • En 2009-10, 91 représentations
  • En 2010-11, 153 représentations
  Le sketch « Mon prénom je l’ai choisi » est passé chez Patrick Sébastien et la chanson 
« Viens dans ma cuisine » passe aussi régulièrement sur France 2 et Comédie dans «Les chéris d’Anne» Roumanoff.  
Annadré a gagné :
  • le prix SACEM au festival d’humour de Vervins en 2009.
  • Prix du public et du jury à Cavaillon en 2008.
  • 1er prix d’humour à Ecully en 2007.
  • Prix d’interprétation et prix du public à Savigny-sur-Orge en 2006.

VAR MATIN

8 août 2009 Bormes-les-mimosas
Le One nana show intitulé « J’cartonne » porté bien son nom. Plus de 2500 spectateurs l’ont ovationnée. Dotée d’une très belle voix et du sens de l’improvisation, elle a déclenché les rires pendant 1 heure et demie. Debout le public la chaleureusement et longuement applaudie. B.K  

NICE MATIN

30 septembre 2008 
SOUS LES PLUMES ROUGES D’ANNADREY, DES FLÈCHES ACÉRÉES.
Des petites plumes, un petit air mutin qui n’a l’air de rien mais attention à ses rimes, Annadrey c’est une pétroleuse pur jus. Qui par ses chansons asticotent les esprits les plus limpides. Elle est humoriste et puis chanteuse Et inversement. Irrespectueuse aussi. Caustique toujours pour réveiller les esprits chagrins. C’est une artiste chouchou du théâtre de la Marguerite. S.R 
1er décembre 2009 LA SEMAINE BASQUE
ANNADREY… PAS MARRE DE CETTE NANA LÀ
Elle récidive à Bayonne. La gouailleuse à couettes vous en jette par sa personnalité mordante. Tout comme sa belle vivacité parce qu’elle est de cette famille d’impayables qui possède l’intelligence du texte et la situation bien à propos. La fine fleur du rire se familiarise avec l’impro, le chant et l’expression corporelle visant une belle réputation de Divette et plus humblement à sa manière vers l’humour d’une Roumanoff, d’une Lemercier ou d’une Foresti. Vous partagerez avec cette piquante pétroleuse sa vie d’optimiste « sauce déjantée »
Le risque pour vous : des larmes de rires. Un spectacle d’une bouffée de vie 100% revitalisant. Alain Pierre Pereira 
31 mars 2010 - LA SEMAINE DES SPECTACLES
DRÔLE D’OISEAU À PLUMES !
Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons d’elle, ni même que vous voyez sa photo dans nos colonnes. Tout ça simplement parce que Annadrey n’a rien d’une inconnue, vous avez d’ailleurs déjà du la voir sur France2 dans l’émission de Patrick Sébastien. Chanteuse, parolière, comédienne, la dame a plus d’une corde à son arc artistique et quand il lui prend de décocher ses flèches, attention les yeux. Un spectacle tout ce qu’il y a de plus jouissif. Testez vous-mêmes !
Cécile Pinaud 
6 Janvier 2008  CULTURECIE.COM
COUP DE CŒUR  Entre Dufresne et Arletty, c’est peut-être parce qu’elle emprunte des sentiers si rarement piétinés qu’Annadrey surprend et séduit autant.
Danse, chant, jeu, écriture, guitare : que lui manque-t-il donc ? Une vraie grande scène parisienne pour vraiment cartonner…
Franck BORTELLE
 
1er octobre 2010 LE PARISIEN
Annadrey revient en force avec son spectacle évolutif, un spectacle de chansons, entrecoupée de sketchs à moins que ce ne soit l’inverse… car la comédienne est chanteuse et la chanteuse comédienne. On ne lui donnera pas d’étiquette, tout juste pour repère, parlerons nous de nouvelle scène, d’humour décalé (à sa naissance elle n’a pas reconnu ses parents) et d’une solide formation d’artiste de music hall. Le résultat c’est du bonheur. ..La nana est drôle, ébouriffée et craquante, elle parle de sexe avec l’humour mordant de celles qui ont de la pudeur mais pas d’inhibition… Ni vulgaire, ni agressive, elle joue avec son public et son public joue avec elle comme si c’était naturel, comme une copine de toujours qu’on vient de retrouver et avec qui il est urgent de se raconter et de faire le point… Qu’est ce qui différencie vraiment Annadrey des autres ? Un itinéraire détonnant qui fait d’elle une artiste à la fois talentueuse, courageuse, rebelle et… libre ! 4 qualités qui n’empêchent pas le succès mais le rend bien différent. Vincent DINI 

 

 

 

 

Jérôme de Warzée

Mon influence belge !

Un vrai coup de foudre artistique.
“Dés que j’ai vu cet artiste sur scène, j’ai voulu travailler avec lui.” C’est en toute simplicité qu’il a accepté. Il apporte cette touche très personnelle et exotique, et car d’une autre culture aussi... Ah le plat pays.... Ce charme insaisissable.
Serait-ce mes origines belges qui me titillent ?
Jérôme de Warzee
Trinidad

Trinidad

Ma bonne fée

Comme elle le dit si bien, c’est grâce à ces gens que l’on croise sur notre parcours que nous nous contruisons.
Trinidad a été déterminante dans ce spectacle, sa plume, sa générosité son regard de femme et cet humour unique qui défie toutes les tragédies donnent le ton, cette femme a le sens du rythme.

Le public a dit

Quelques témoignages

-Bellissima !!! - 10/10
Quelle énergie. comment fait-elle pour tenir plus d’une heure comme ça sur scène??? Grosse rigolade. A voir absolument  écrit le 21/01/2010
-Elle ira loooooin - 10/10
C’est nouveau, pétillant, irrésistible, nous avons adoré et nous prenons le pari : Annadrey ira looooooooooooin   
-A voir ! Absolument. - 10/10
Vraiment super! beaucoup d’humour, très fin tout en étant incisif, et sans relâche... ce qui relève d’une très belle performance de l’actrice qui maintient à elle seule toute une salle de spectateurs dans le rire... 
-Coup de coeur - 10/10
Attention, révélation ! c’est un tempérament doublé d’une artiste complète, un brin féministe et franchement féminine qui électrise la scène. c’est surement le spectacle à voir du moment. un vrai coup de coeur !   
-Extraordinaire - 10/10
Une crise de rire de la première à la dernière seconde.  
-Super sympa 😉 - 10/10
C’était très bien. De l’émotion et du rire. Les dialogues sont bien ficelés. On est surpris, on voit pas le temps passer. à ne pas manquer ! 
-Merci xxx - 10/10
Un petit bout de femme plein de peps et d’énergie capable de vous faire rire avec un rien. une très bonne soirée  
-Excellent - 10/10
Cette fille là elle est terrible. vraiment. Du rire, du rire et du bon!   
-+++ - 10/10
La vérité? Je suis pas sur kon va pas y retourner tant cé à pisser de rire. Encore, encore, encore  
-Petillante ! - 8/10
Personnage atypique ! Génialissime ! Fantasmagorique ! Interprète fabuleuse ! très bonne soirée...
-Plus - 10/10
Plus d’un tour dans son sac, franchement génial, le verbe la voix sa dérision, tout enchante, le rire a tout les instant merci Annadrey 
-Allumée - 10/10
Cette femme est une allumée pour notre plus grand plaisir. on se dit encore une qui va parler des relations hommes/femmes avec la belle au bois dormant qui pue de la bouche à son réveil, et bien non ouf elle ne le dit pas. très très bonne soirée, si vous ne l’avez pas encore vu, faut y aller.   

Photos slide

Crédits : Vanina Sicurani

Photo sur scène noir et blanc : Christophe Thiry